La saison des moules de Zélande suspendues a démarré

La saison des moules de Zélande suspendues a démarré

La première récolte a déjà eu lieu, les moules de fond suivront dans quelques semaines

Les premières cordes garnies de moules de Zélande ont été remontées aujourd'hui de l'Escaut oriental. Les moules seront disponibles partout dès la semaine prochaine. Ces moules suspendues sont les premières de la nouvelle saison, et les moules de fond sont attendues dans quelques semaines. À l'occasion du lancement officiel de la saison des moules suspendues, le chef étoilé Gert De Mangeleer et l'animateur radio Sven Ornelis ont joué la carte de la créativité avec les moules fraîchement récoltées. En Belgique comme dans de plus en plus d'endroits aux Pays-Bas, les nouvelles moules suspendues, réputées pour leur chair généreuse, sont toujours attendues avec beaucoup d'impatience.

Les moules de Zélande suspendues sont très populaires en Belgique, en Zélande et dans les villes côtières néerlandaises. Jacco Schot, mytiliculteur : « Les consommateurs veulent pouvoir manger des moules le plus tôt possible, de préférence dès les premiers jours de soleil. » Les moules suspendues sont un véritable produit de niche et représentent seulement 5 % de la production totale de moules des Pays-Bas.

Mais la culture des moules sur cordes se déroule toutefois plus rapidement que la technique néerlandaise traditionnelle de culture sur fond. Situées plus haut dans la colonne d'eau, les moules ont en effet davantage de nourriture à disposition et se développent donc mieux. L'association des éleveurs de moules de Zélande suspendues commercialise ses produits sous le label régional « Zeker Zeeuws », qui garantit une provenance 100 % locale. Les endroits adaptés et protégés pour la culture de moules sur cordes se trouvent uniquement en Zélande (dans l'Escaut oriental et le lac de Grevelingen). Les Pays-Bas comptent 9 éleveurs de moules suspendues qui produisent chaque année environ 2 millions de kilos de moules. À titre de comparaison, la production issue de la culture de fond atteint environ 50 millions de kilos par an.

Des moules suspendues tendres et iodées

Le chef étoilé Gert De Mangeleer est l'ambassadeur du label « Zeker Zeeuws » et il a préparé les premières moules suspendues à bord du cotre ZZ 4.

« La moule de Zélande est un produit de saison iodé unique que nous, Belges, attendons de déguster avec impatience. Les moules peuvent se préparer rapidement et simplement, par exemple dans un wok chaud. Idéal pour jouer aussi avec les saveurs. Aujourd'hui, j'ai opté pour une préparation fraîche avec du champagne, du soja, de la coriandre et du combava (zeste d'agrume). »

L'animateur radio et blogueur culinaire Sven Ornelis était convié au lancement de la nouvelle saison des moules suspendues. « J'attends chaque année les nouvelles moules avec impatience. Je suis agréablement surpris par ces moules de Zélande suspendues, si tendres et si iodées. J'adore cuisiner les moules, car elles se prêtent à merveille à la préparation de plats simples, délicieux et sains. Je les prépare de façon classique, au barbecue ou je les incorpore dans des pâtes ou une salade savoureuses et j'invite mes amis à passer à table : c'est le plaisir à l'état pur ! »

La saison des moules suspendues commence environ 4 à 6 semaines plus tôt que celle des moules de fond, et elle s'étale de fin mai à octobre. La culture sur cordes existe aux Pays-Bas depuis un peu plus de 25 ans. Dans les années nonante, des pêcheurs zélandais ont commencé à expérimenter la culture suspendue, car il y avait à l'époque une pénurie de moules aux Pays-Bas. Après des années d'essais, le succès commercial était enfin au rendez-vous. Le principe de la culture suspendue est le suivant : le naissain vient se fixer sur les cordes grâce au courant. Les toutes petites moules sont ensuite placées dans des chaussettes, où elles se développent pendant 2 ans jusqu'à devenir des moules de taille adulte.


Plus d'informations :

Pour plus d'informations, contactez le Nederlands Mosselbureau (Tilly Sintnicolaas ou Fleur Ouwehand), par téléphone au 0031 70 385 18 02 ou au 0031 6 466 11 099 (GSM) ou par e-mail via info@mosselbureau.nl.

Nederlands Mosselbureau I Dregweg 2 I 4401 LD Yerseke I info@mosselbureau.nl

Frédéric Pellissier I RCA I +32 486 94 52 51 I frederic@rca.be I www.rcapress.be